Martin Dwyer

Application Developer

Rachel Wright

Art Director & Photographer

Andrew Butler

Photographer & Illustrator

previous arrow
next arrow
Slider

Les résultats du 1er tour des municipales 2020 Sauveterre-de-Guyenne

Christophe MIQUEU

SAUVETERRE POUR TOUS

  • 432 votes 51.92% 51.92%

Sylvie PANCHOUT

UNIS POUR SAUVETERRE !

  • 400 votes 48.07% 48.07%

Votes blancs/nuls

  • 31 votes 3.59% 3.59%

Inscrits

Abstentions

%

Votants

%

Exprimés

%


Christophe

Miqueu

41 ans,
enseignant-chercheur,
conseiller municipal,
St Romain.

Un Maire au service de tous

enseignant-chercheur, 41 ans
Conseiller municipal, Conseiller communautaire, Président de l’Union des Villes Bastides de Gironde

Sauveterre pour Tous est le nom que nous avons donné à notre liste pour les élections municipales de 2014. C’est donc aussi le nom que nous avons donné au groupe municipal d’opposition qui en est issu et que j’ai eu l’honneur de présider durant 6 années.

C’est ainsi tout naturellement, dans la continuité du travail commencé il y a 6 ans, le nom que nous avons donné à l’équipe renouvelée qui se présente aux suffrages des Sauveterriennes et des Sauveterriens en 2020.

C’est fort de cette expérience de 6 ans comme élu municipal, élu communautaire et Président de l’Union des Villes Bastides de Gironde que je me présente aujourd’hui pour être Maire de Sauveterre-de-Guyenne.

Nous avons en effet voulu et œuvré pour que notre opposition soit constructive, tout au long du mandat, afin de préparer avec le plus grand sérieux cette alternance en 2020.

Pendant ces 6 ans, j’ai beaucoup appris : sur la vie municipale, sa complexité, la manière d’y faire vivre des projets et de les déployer ; j’ai appris aussi de la majorité municipale sortante, car on sort nécessairement changé d’une confrontation démocratique de longue haleine comme celle-là, et sans doute amélioré.

Pendant ces 6 ans, j’ai beaucoup travaillé : dans les multiples instances délibératives, commissions et autres réunions où un élu se doit de siéger pour représenter sa Commune (Conseil municipal, Conseil communautaire, Conseils d’administration et Commissions diverses, etc.), avec les multiples acteurs et partenaires de la Commune, et bien sûr, en permanence, sur le terrain. La vie municipale, et l’ensemble de ce qu’elle recouvre, est un engagement du quotidien.

Pendant ces 6 ans, j’ai beaucoup agi : pour défendre, par les interventions et les débats qui s’imposent, le programme sur la base duquel notre élection s’était faite en 2014, pour proposer de nouvelles idées, de nouvelles pratiques, de nouvelles méthodes ; mais également pour déployer des projets qui pouvaient être menés de bout en bout, comme ce fut le cas par exemple au sein de l’Union des Villes Bastides avec la mise en œuvre d’une signalétique touristique harmonisée sur les 8 Bastides de Gironde.

Enfin, pendant ces 6 ans, j’ai beaucoup écouté, discuté, échangé avec les habitants de Sauveterre, pour comprendre ce qui était au cœur des priorités et des attentes du plus grand nombre, ce qui était attendu également quand on se présentait pour administrer la Commune, et bien sûr ce qu’il fallait améliorer dans notre programme, notre méthode et notre vision. Cette écoute est absolument essentielle car elle a été, elle est et elle restera la base de toutes nos réflexions et décisions comme élus et comme équipe.

De ces 6 ans, je ressors avec deux convictions fondamentales, qui animeront les 6 ans à venir :
1/ la première conviction est qu’il est capital pour Sauveterre de changer de méthode. Le temps où les élus se satisfaisaient tous les 6 ans du seul moment de l’élection, pour en faire la justification de leur décision verticale et indiscutable, est révolu. L’enjeu primordial est la dynamique collective et l’implication citoyenne pour construire ensemble, élus et administrés, l’avenir de Sauveterre.

L’élection est donc non un aboutissement mais bien un point de départ, pour engager ce travail commun, sur un fondement horizontal, durant les 6 ans de mandat. Loin de paralyser la décision, ce changement de méthode ne pourra que la légitimer dans la durée car elle sera partagée.

2/ la seconde conviction est la nécessité de dégager des priorités claires et relevant des préoccupations premières des habitants, qui seront le cœur des réalisations singulières du mandat. Une commune, c’est en effet la réunion de deux choses : d’abord ce sont des obligations – ce qui implique un sens des responsabilités et un grand sérieux – à l’égard du personnel, des services, du patrimoine et des compétences que l’Etat nous fixe ; et puis ce sont des projets singuliers, qui peuvent justifier tout particulièrement le choix des citoyens. Pour nous, ces priorités sont nos 5 idées-phares :

  • 1. le nécessaire réaménagement du centre bourg que nous attendons tous depuis 12 ans ;
  • 2. la restructuration complète de l’école maternelle ;
  • 3. la mise en place d’une restauration scolaire de qualité, en régie municipale, avec des produits locaux en circuits courts ;
  • 4. le renforcement du lien social et de la solidarité en repensant le rôle du CCAS ;
  • 5. le développement de la démocratie locale avec comme premier outil un Conseil Consultatif Citoyen.

Fort de cette expérience, de ces convictions et de l’équipe soudée, unie et compétente qui m’accompagne, je serai un Maire au service de tous, en fixant un cap clairement défini et animé par cette dynamique collective que nous insufflerons dans la Commune, dans le plus grand respect de chacun, et avec la volonté de construire ensemble l’avenir de Sauveterre en suivant l’intérêt général.


Véronique

Duporge

47 ans,

aide médico-psychologique

en EHPAD,

St Romain.

Très sensible aux enjeux de solidarité...

je travaille en EHPAD comme Aide Medico Psychologique.

J’ai toujours été très engagée dans le milieu associatif, surtout dans les associations sportives et l’association de jumelage.

Je suis aujourd’hui engagée comme parent d’élèves à la FCPE et membre de la commission municipale en charge des « Affaires Sociales, Sport, Commerce et Artisanat »  je suis très sensible aux enjeux de solidarité, à l’importance de développer le lien social dans notre commune et à l’idée d’y développer une démarche éco-citoyenne.

Se rendre accessible pour mieux répondre aux attentes des Sauveterriens, cela nécessite de connaître les besoins et les attentes de tous afin d’améliorer le quotidien.


Laurent

NOEL

51 ans,
chef d’équipe au Conseil Dépar
temental
de la Gironde,
St Romain.

Ma priorité est la rénovation des rues et trottoirs...

Sauveterre j’y suis né et j’y vis depuis 51 ans. J’y ai joué au foot jusqu’à mes 37 ans et m’y suis investi comme Sapeur-pompier. Ces racines ont forcément entrainé un attachement particulier à mon village.

Mon parcours professionnel m’a amené à occuper la fonction de chef d’équipe dans un centre d’exploitation au sein de Conseil Départemental de la Gironde.

Je suis chargé de suivre les chantiers neufs et de rénovations. J’encadre également une équipe de 18 agents qui ont pour missions l’entretien des routes départementales.

J’ai intégré le centre de secours de Sauveterre comme Sapeur-Pompier Volontaire en Mai 1993.

Je me suis vite impliqué, de manière constante, avec la présidence de l’amicale pendant douze ans et suite à l’obtention de mon concours d’officier en 2005, j’ai été nommé chef de centre à Sauveterre de Guyenne.

Depuis 2016, j’occupe un poste au service ressources du groupement de Langon.

J’ai souhaité m’engager aux côtés de Christophe Miqueu et toute son équipe dynamique Sauveterre pour tous pour participer au développement et à l’avenir de notre village.

Je suis certain que collectivement, avec la belle équipe qu’il a constituée, nous pouvons porter les projets d’avenir adaptés à notre commune.

Je serai au service des Sauveterriennes et Sauveterriens pour le projet 2020 – 2026

Une de mes grandes priorités est la rénovation des rues et trottoirs, devenue une urgence, tout comme l’aménagement du Boulevard du 11 Novembre, ainsi que les grands axes venant de La Réole, Langon, Bordeaux, Libourne et Ste Foy le Grande.

Je souhaite pouvoir contribuer à l’aménagement d’une ville accueillante, propre et sécurisée pour les piétons et cyclistes

Nous serons soutenus par le Conseil Départemental pour la réalisation de nos projets d’aménagements.


Patricia

SCHNEEBERGER
REIGNIER

67 ans, enseignant-chercheur
 à la retraite, conseillère municipale,
St Léger.

Mettre ma disponibilité au service de la commune...

Je vis depuis 1984 dans la commune de Sauveterre de Guyenne, quartier Saint Léger, au milieu des vignes que mon mari exploitait.

Nos trois enfants ont suivi leur scolarité à l’école puis au collège et nous avons rapidement tissé des liens avec les habitants en participant aux différentes activités proposées par les associations sportives et culturelles de la commune.

Elue conseillère municipale en 2014, j’ai travaillé pendant six années avec le groupe « Sauveterre pour tous ».

Au cours de ce mandat, j’ai participé à différentes commissions qui m’ont conduit à examiner des dossiers attachés à la gestion de la commune.

Cette expérience m’a permis de mieux cerner les besoins des sauveterriens et de réfléchir aux moyens d’établir une véritable concertation entre eux et leurs élus.

Etant retraitée, je pourrai mettre ma disponibilité au service de la commune, en travaillant avec une équipe motivée, avec pour objectif d’associer tous les citoyens aux décisions qui engagent l’avenir de Sauveterre.

Je serai particulièrement attentive aux questions qui portent sur la solidarité et la communication.


Olivier

Jonet


49 ans,
conseiller d’entreprise agricole,

Candale.

Un village encore plus agréable pour chacun...
49 ans, marié et père de 2 enfants, Lotissement Candale.

Je suis conseiller d’entreprise agricole, secteur du haut entre deux mers, pour la Chambre d’Agriculture.

En 2001, lorsque je suis arrivé dans le Sud Gironde, j’ai choisi d’habiter Sauveterre de Guyenne pour plusieurs raisons : la bastide et son environnement (commerces, activités associatives, etc…), le paysage, ainsi que sa situation géographique aux croisements des routes de l’entre-deux-mers.

En tant que conseiller municipal, je veux sincèrement améliorer le quotidien de tous les Sauveterriens dans un esprit d’équipe constructif et de solidarité.

Je souhaite que Sauveterre devienne un village encore plus agréable pour chacun, en perfectionnant les services, améliorant le cadre de vie, en soutenant le tissu économique et associatif et en développant le tourisme en cohésion avec les structures déjà en place.

Faire vivre ensemble tous les sauveterriens autour d’un projet commun et réaliste, Sauveterre pour Tous


Anne-George

SENAMAUD

44 ans,
adjoint administratif
territorial,
Centre-bourg.

M'investir pour l'éducation, les loisirs, la culture...
A mon arrivée, j’ai rencontré les habitants par le biais de l’école, comme beaucoup de nouveaux arrivants ayant des enfants scolarisés.

Ensuite, j’ai travaillé au centre de loisirs puis à l’école élémentaire au niveau de la bibliothèque et en parallèle à l’école primaire de Targon, au secrétariat.

Actuellement, je suis employée par la commune de Targon en tant que coordonnatrice du périscolaire et bibliothécaire.

Je suis aussi impliquée dans différentes associations comme la FCPE (parents d’élèves), l’association « Pour l’école » ainsi que « Solidarité Canton » organisatrice du Téléthon à Sauveterre.

Aujourd’hui, je suis prête à davantage m’investir pour la commune, en particulier sur les sujets de l’éducation, des loisirs et de la culture. C’est pour cela que j’ai rejoint l’équipe de Christophe MIQUEU pour ces municipales.

Faire le lien entre chaque partenaire, permettre à tous d’accéder à la culture, aux loisirs et aux sports reste mon intérêt principal.


Christian

Bonneau

72 ans,
receveur de la Poste à la retraite,
conseiller municipal,
St Léger.

Sauveterre le pays de mes ancêtres...
72 ans,  receveur de la poste à la retraite, conseiller municipal de 1995 à 2001 et de 2014 à ce jour.

Né à Sauveterre, j’ai quitté la commune en 1971 et après un passage à Paris et à Cenon je suis revenu habiter au quartier St Léger en 1985.

Ici c’est le pays de mes ancêtres, depuis 1714 côté maternel, et depuis 1870 côté paternel.
Vous comprendrez aisément qu’on n’oublie pas ses racines.

Comme disait  Joachim Du Bellay  le poète, j’ai fait quelques beaux voyages, certes, je ne suis pas Ulysse et je ne suis pas non plus  “cestui-là qui conquit la toison”, mais cependant, “je suis retourné plein d’usage et raison vivre entre mes parents le reste de mon âge “.

Sauveterre a été le berceau de mon enfance, mon terrain de jeu avec le football pendant 25 ans.

Alors oui  j’aime mon village, cette belle campagne qui l’entoure.

Comment dès lors ne pas vouloir le meilleur pour ses habitants ?
C’est là toute ma motivation.


Corinne

SPIGARIOL BACQUEY

49 ans,
gérante et monitrice
 d’auto-école,


St Romain.

Se sentir bien dans notre belle cité médiévale...
Née le 25 mai 1970  –  divorcée, deux enfants   –  Gérante d’auto-école et Enseignante de la Conduite et de la Sécurité Routière.

Monitrice d’auto-école sur Sauveterre depuis 2006, j’ai repris l’exploitation et la gestion de l’auto-école de mon père en 2012. Je suis quotidiennement au contact de la clientèle, ce qui demande diplomatie, dynamisme et réactivité.

Je sais faire preuve d’empathie et sais être à l’écoute notamment des jeunes auxquels je tente d’inculquer des valeurs de civilité et de courtoisie au volant.

Après quelques années en Côte d’Ivoire et suite à mon divorce, je suis revenue aux sources et me suis installée en 2014 à Sauveterre, village qui m’a vue grandir, et qui est le berceau de ma famille depuis 6 générations.

Mes enfants étant grands, je dispose de temps et souhaite le mettre à contribution pour participer à l’avenir collectif de mon village.

J’aimerais que tous les Sauveterriens et Sauveterriennes se sentent bien dans notre belle cité médiévale.

C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de m’investir auprès d’une équipe porteuse de propositions au service des Sauveterriens et Sauveterriennes et soucieuse du devenir de Sauveterre.


Jean Marc

Seintourens

69 ans,
fonctionnaire et encadrant d’entreprises d’insertion
en milieu viticole à la retraite,
Centre-bourg.

Aménager le bourg et le tenir propre et accueillant...

69 ans, retraité de la fonction publique (INAO) et encadrant dans des entreprises d’insertions.

J’ai passé ma jeunesse à Sauveterre puis j’ai habité à Rions pendant 20 ans où j’ai été élu conseiller municipal à l’âge de 28 ans.

Quand je suis revenu à Sauveterre, habitant le bourg, j’ai été déçu de voir que ma cité avait si peu changé et évolué.

Je me présente avec Christophe Miqueu pour trois raisons principales :
– démocratie participative et non directive
– gérer la commune non pas par habitude mais en étant présent. Etre vigilant sur les devis et appels d’offre pour éviter tous ses avenants qui ont fait perdre des milliers d’euros sinon plus de subvention.
– Aménager le bourg et le tenir propre et accueillant, pas simplement de temps en temps et surtout 2 mois avant les élections.

Et pour ce faire, j’ai demandé à être présent dans différentes commissions.


Fabienne

MARQUILLE MIRAMBET

41 ans,
secrétaire commerciale,
conseillère municipale,
St Léger.

L'engagement communal, une tradition familliale...

Je suis née le 15 Mai 1979 à BAZAS, et ai vécu à PRECHAC dans les Landes Girondines jusqu’à mes 18 ans, mon père né à GORNAC ayant décidé de s’installer dans ce petit village d’où ma mère est native.

Je suis ensuite partie vivre à BORDEAUX pour faire mes études.

J’habite SAUVETERRE DE GUYENNE depuis 20 ans, car j’y ai rencontré Christophe MIRAMBET (viticulteur), mon mari depuis 15 ans, nous avons 1 enfant, Thibaut, 14 ans, scolarisé au collège Robert BARRIERE.

Je travaille à LIBOURNE en tant qu’assistante commerciale dans une concession automobile.

L’engagement pour sa commune, c’est une « tradition familiale » (mon grand-père, mon oncle ont été conseillers municipaux et ma tante est actuellement maire).

Je suis d’ailleurs conseillère municipale depuis 2014.
Durant ce mandat, je me suis rendu compte de l’engagement que cela représentait pour une commune et ses habitants.

C’est grâce à cette expérience enrichissante que j’ai décidé de me réengager auprès de Christophe MIQUEU et de l’équipe soudée et dynamique qu’il a constituée, parce qu’il y a encore beaucoup de tâches à accomplir pour notre commune en changeant de méthode et notamment en partageant les décisions avec les Sauveterrien(ne)s.


Dominique

Robert

56 ans,
cadre SNCF retraité,
St Léger.

 

Sauveterre plus attractive sans oublier les villages...

Sauveterrien depuis mon enfance, j’ai grandi dans le village de Roussillon.

Retraité cadre SNCF, j’étais chargé de réguler le trafic ferroviaire et de l’analyse de la régularité des Ter sur la région Nouvelle Aquitaine.

J’ai eu le plaisir de m’investir dans le club de football en 1995 comme dirigeant puis en tant que président de 97 à 2000.

J’ai envie de m’engager avec l’équipe de Christophe MIQUEU SAUVETERRE POUR TOUS pour son envie de rendre notre ville de Sauveterre plus attractive et plus accessible à tous, sans oublier les petits villages.

La rénovation de l’école maternelle, le suivi régulier de l’entretien de la RPA et la sécurité de ses résidents… plein de projets que nous avons envie de prendre à cœur.

Nous comptons sur vous pour que l’équipe SAUVETERRE POUR TOUS y parvienne.


Sandra

LABONNE

29 ans,
assistante logistique
secteur vins,
St Romain.

Montrer l'exemple au sein de la municipalité...

29 ans, Assistante logistique – secteur vins

C’est sur notre territoire que j’ai grandi et presque toujours vécue et surtout j’apprécie d’y vivre pour toutes ces commodités.

La comptabilité et la communication ont été mes domaines d’études, avant de travailler dans une maison de négoce et de production de vins basée ici. Désormais, sur Libourne, je suis assistante administrative et logistique et cela fait 10 ans maintenant, que j’ai découvert l’administration du milieu viti-vinicole.

J’ai décidé de m’engager avec Christophe et l’équipe, pour être au service de notre commune et surtout de vous, les habitants.

Être disponible pour répondre à vos attentes et demandes et ce tout au long du mandat. Je suis prête à donner de mon temps et de mon énergie pour faire vivre SAUVETERRE et que chacun s’y plaise tout autant que moi.

Les projets que j’aimerais développer sont la création d’un potager municipal, d’une basse-cour pour accueillir des poules pondeuse et faire que notre bastide s’engage durablement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets au quotidien.

D’abord commencer par montrer l’exemple au sein de la municipalité avant d’aider à le mettre en pratique chez soi, par le biais d’atelier ou d’autres activités.


Edouard


HESPEL

29 ans,


doctorant,

Bouey.

Agir et améliorer le quotidien des citoyens. ...

Je vis à Sauveterre-de-Guyenne depuis 2007, à Bouey et j’ai effectué auparavant ma scolarité à l’école primaire de la commune puis au collège Robert Barrière.

Actuellement je suis doctorant en Histoire après avoir été professeur pendant quelques années et surtout rédacteur pour un site de média en ligne sur les initiatives locales.

J’ai rédigé de nombreux articles sur des projets merveilleux réalisés par des villes similaires à Sauveterre, ce qui m’a permis de prendre conscience du véritable potentiel de notre commune et du rôle essentiel qu’ont à y jouer les élus.

Car nous vivons actuellement une époque difficile où nous constatons malheureusement que notre société ne cesse de se diviser entre fracture sociale, crise démocratique et éloignement des générations.

Face à cela les politiques se montrent bien souvent impuissants. À une exception près ; l’échelon local. C’est dans des communes comme la nôtre que les élus peuvent agir et améliorer le quotidien des citoyens.

C’est à la fois une chance, mais également une responsabilité.

C’est pour cela que je n’ai pas hésité à rejoindre la liste portée par Christophe Miqueu, composée d’une équipe dynamique, engagée et sérieuse et que je n’ai aucun doute sur notre capacité à mettre en place notre programme et les projets que nous proposons, pour Sauveterre et ses habitants.


Gwenaëlle

Machado

38 ans,

assistante-comptable,
Centre-bourg.

Simplement l’envie de dynamiser notre village ...

38 ans, assistante-comptable, résidant au cœur du centre-ville de Sauveterre.

De retour dans notre beau village depuis 2011, j’aimerais m’investir dans la vie de notre commune, auprès d’une équipe soudée, soucieuse du bien-être, de la sécurité et de la bonne qualité de vie de tous les habitants.

J’ai à cœur de redonner envie aux Sauveterriennes et Sauveterriens de participer à l’épanouissement de leur commune, de s’engager localement, sans militantisme profond… simplement l’envie de dynamiser et faire vivre notre village rural et le territoire qui l’entoure.


Christian

Lavergne

60 ans,

moniteur – éducateur en ESAT,

conseiller municipal 2001-2008,

Pont d’Armand.

 

Mieux se connaître et mieux vivre ensemble ...

Je suis natif de Sauveterre… St Leger exactement où j’ai fait mes premiers pas à l’école élémentaire avant de poursuivre jusqu’au collège.

Sauveterre dans mon enfance et mon adolescence, ce furent aussi et surtout les copains, le foot et les sorties qui prenaient une part importante dans ma vie.

Puis les aléas de ma vie professionnelle m’ont éloigné pour passer quelques années à Paris avant de revenir et m’installer sur l’exploitation familiale que j’ai cogérée avec mes frères durant 20 années.

Ce retour fut l’occasion pour moi de réinvestir le milieu associatif (parents d’élèves, comité de jumelage, comité des fêtes, …et également conseiller municipal entre 2001 et 2008) avec en parallèle une activité théâtrale au sein de la compagnie des Bateleurs.

Mais comme je ne tiens pas en place et que ce que j’aime par-dessus tout dans un travail c’est le relationnel, j’ai décidé de consacrer le restant de ma vie professionnelle à la transmission de mon savoir-faire de viticulteur auprès de personnes handicapées.

Je suis ainsi, depuis 2009, moniteur d’atelier dans un ESAT sur des activités de prestations viticoles.
…Mais plus pour très longtemps puisque je vais très prochainement prendre ma retraite….

Une nouvelle étape donc, et l’occasion aussi de disposer de plus de temps pour me consacrer à la vie locale.

… Et quand je dis vie locale, j’entends « faire vivre la démocratie » qui, nous le voyons tous traverse une crise très grave en France et dans le monde. Notre démocratie représentative qui se limite à élire des représentants n’est plus adaptée aujourd’hui.

J’en viens presque à comprendre tous ceux et celles qui ne voient plus l’intérêt de se déplacer pour aller voter. Pourtant nous voyons ici et là de plus en plus de communes qui osent se lancer dans des démarches de gestion citoyenne et c’est là un réel espoir. Cette gestion citoyenne constitue un des 5 axes prioritaires de notre liste.

Mais en conclusion je tiens à dire que la richesse d’une population tient dans sa diversité. Je suis né à Sauveterre. Mais je l’ai aussi quitté pour y revenir.

D’autres y sont arrivés depuis peu mais cela n’en fait pas moins de vrais Sauveterriens. Je suis très attaché à cette valeur qu’est l’accueil des nouveaux arrivants quelles que soient leurs origines. La gestion citoyenne doit aussi avoir pour mission de mieux se connaître et de mieux vivre ensemble.


Annie

PELLERIN

69 ans,
adjoint technique territorial principal à la retraite,
Candale.

Défendre les propositions de notre programme....

Je réside à Sauveterre depuis 1971. J’ai travaillé au collège de Sauveterre pendant 14 ans au service d’entretien.

J’ai ensuite été nommée au lycée G. Leygue à Villeneuve /Lot dans le service intendance où j’encadrais le personnel technique.

L’année suivante, j’ai été nommée au lycée de la Réole 1 an, et j’ai terminé ma carrière au collège de la Réole en 2011. Aujourd’hui, je suis à la retraite.

Je suis secrétaire à l’Amicale des donneurs de sang que je reçois lors des collectes organisées par l’ E.F.S.

Si j’ai choisi d’être sur la liste «  Sauveterre pour tous », conduite par Christophe Miqueu, c’est parce que j’adhère et je souhaite défendre les propositions présentées dans notre programme.


Thomas

Chazai

36 ans,
contrôleur
des finances
 publiques,
St Léger.

 

Une commune sûre, accueillante et agréable à vivre ...

36 ans, contrôleur des Finances Publiques. J’ai grandi à Sauveterre et plus précisément à Saint Léger.

La vie de la commune m’a intéressé dès mon plus jeune âge.

J’ai le souvenir de suivre mon père et de venir assister aux dépouillements des différentes élections et de m’y impliquer de plus en plus avec le temps.

En tant que citoyen, j’essaie de participer, autant que faire se peut, aux différentes festivités proposés par la commune pour montrer que notre commune et que les Sauveterriens sont conviviaux.

Mais la convivialité et l’accueil passera par le réaménagement du bourg pour une commune accessible pour tous. Une commune sûre, propre, accueillante et agréable à vivre.

Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour mon père, élu sous le mandat de Pierre Teulet de 2001 à 2008, et d’imaginer qu’il serait fier de me voir présent sur la liste menée par Christophe Miqueu.


Mireille

Greau

72 ans,

gestionnaire du collège à la
 retraite,
maire-adjoint 2001-2008,

Centre-bourg.

Transmettre aux nouvelles générations....

Je suis actuellement retraitée de la fonction publique d’état.

Après des études secondaires techniques axées vers la gestion des collectivités, j’ai occupé un poste de secrétaire dans le secteur privé.

Admise par concours dans l’Education Nationale, j’ai assuré la gestion comptable et matérielle de collège de Sauveterre qui venait d’être nationalisé. J’ai continué ma carrière dans les services d’information et d’orientation du même Ministère.

J’ai  été élue 2 fois au conseil d’administration départemental de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale auquel j’ai participé pendant 12 ans. Membre de l’Association Départementale des Donneurs de Sang de l’Education Nationale j’ en ai assuré la présidence pendant plusieurs années.
A Sauveterre je me suis investie dans des associations sportives ou culturelles : football, gymnastique, yoga, kermesses des écoles, jumelage franco-allemand.

En 2001 j’ai été élue au conseil municipal avec Pierre Teulet. En qualité de 2e adjointe j’ai assumé la gestion du CCAS, de la RPA, du service de restauration scolaire. J’ai participé à la transformation de la garderie en service périscolaire.

J’ai encadré le personnel chargé des services de restauration et d’entretien des écoles et différents locaux municipaux (gîtes, office de tourisme, bibliothèque, salles de sport et des fêtes…), les animateurs du service périscolaire, les aides maternelles.

Je suis à nouveau candidate pour transmettre ces expériences qui doivent être profitables aux nouvelles générations.


Jean-Claude

Mirambet

71 ans,
viticulteur et coopérateur à la retraire,
maire-adjoint 2001-2008,
St Léger.

 

Toujours aux côtés de cette équipe pour la conseiller ...

Jean-Claude MIRAMBET, 71 ans, Viticulteur retraité, Maire-adjoint 2001-2008

J’habite à St Léger dans la maison de ma naissance. J’ai été plusieurs fois élu au Conseil municipal de Sauveterre.

J’avais décidé de ne pas me présenter à cette élection, car j’estime qu’il faut savoir passer la main aux jeunes, qui ont des idées nouvelles.

Mais après avoir été sollicité à plusieurs reprises, j’ai fini par dire oui, car je voulais aider Christophe Miqueu et son équipe, qui, je suis sûr, vont donner un nouvel élan à la commune.

Cette équipe sera bien entourée, fort des élus sortants qui ont réalisé un excellent travail d’opposition quand cela était nécessaire, ou au contraire de compromis sur certains sujets.

Si cette liste est élue, je serai toujours à ses côtés pour la conseiller, dans certains domaines que je connais bien, surtout les services techniques, et aussi veiller à l’entretien et à la propreté de la commune.


Réaménager entièrement le centre bourg

et les entrées de la Bastide.


Rénover l’école maternelle


pour mieux accueillir nos enfants.

 


Une régie communale, des produits en

circuits courts pour la cantine scolaire.


Repenser le Centre Communal d’Action

Sociale pour développer le lien social


Un Conseil Consultatif Citoyen


pour faire vivre la démocratie locale.


Réaménager entièrement le centre bourg et les entrées de la Bastide.

 


Rénover l’école maternelle pour mieux accueillir nos enfants.

 


Une régie communale, des produits en circuits courts pour la cantine scolaire.

 


Repenser le Centre Communal d’Action Sociale pour développer le lien social

 


Un Conseil Consultatif Citoyen pour faire vivre la démocratie locale.

 

Réaménager entièrement le centre bourg et les entrées de la Bastide.

Rénover l’école maternelle pour mieux accueillir nos enfants.

Une régie communale, des produits en circuits courts pour la cantine scolaire.

Repenser le Centre Communal d’Action Sociale pour développer le lien social

Un Conseil Consultatif Citoyen pour faire vivre la démocratie locale.